'>

installer le CMS Drupal

Ce chapitre vous guide, étape par étape dans l’installation de Drupal sur un serveur. Pour pouvoir suivre cet exercice vous devez avoir à votre disposition un serveur web, php et une base de données. Si cela n’est pas le cas et que vous ne savez pas ce que cela veut dire reportez vous à l’annexe "Installer un serveur Web en local".

Télécharger Drupal

La première chose à faire est bien évidemment de télécharger la dernière version de Drupal.
Pour ce faire, il suffit de se rendre sur la page d'accueil du site http://drupal.org/, vous y trouverez un bloc sur la droite intitulé "Download", sinon vous pouvez telecharger la version 7.22 directement a partir ce lien:
http://ftp.drupal.org/files/projects/drupal-7.22.zip

Une fois le fichier archive téléchargé, vous devez le décompresser avec un logiciel comme 7-Zip ou winrar

Voyons maintenant à quoi correspondent les fichiers extraits:
  • includes : bibliothèques de fonctions utiles à Drupal
  • misc : ressources diverses (images, feuilles de styles et fichiers javascript notamment)
  • modules : les modules faisant partie de la distribution de base
  • profiles : les profiles d'installation (par défaut, il n'y en a qu'un)
  • scripts : différents scripts "shell" (utilisables depuis la ligne de commande)
  • sites : c'est ici que seront paramétrés votre(vos) site(s)
  • themes : les thèmes livrés en standard
  • .htaccess: fichier de configuration serveur Apache et de contrôle d'accès à certaines données importantes du site
  • CHANGELOG.txt : liste les principales modifications au cours des différentes versions
  • COPYRIGHT.txt : informations sur le cadre d'utilisation légal de Drupal
  • cron.php : script php permettant de lancer les tâches planifiées de Drupal
  • index.php : le "front", c'est à dire le script php principal
  • INSTALL.mysql.txt : explications sur l'installation de la base de données MySQL
  • INSTALL.pgsql.txt : explications sur l'installation de la base de données postgreSQL
  • install.php : le script d'installation de votre instance Drupal
  • INSTALL.txt : explications sur l'installation de votre instance Drupal
  • LICENSE.txt : la licence GNU GPL
  • MAINTAINERS.txt : la liste des principaux responsables des modules du core
  • robots.txt : fichier expliquant aux moteurs de recherche comment indexer votre site
  • update.php : script de mise à jour de la base de données (pour les mises à jour des modules)
  • UPGRADE.txt : explications sur la mise à jour de la distribution standard (par exemple pour passer de Drupal 5 à Drupal 6)
  • xmlrpc.php : script pour gérer les appels utilisant le protocole XML-RPC.

On part du principe que vous avez déjà un environnement utilisable :
  • Un serveur HTTP comme "Apache" avec le module "PHP".
  • Un système de gestion de base de données (SGBD) comme "MySQL".
Si tout cela sonne comme du chinois veuillez vous reporter à l'annexe : "Installer un serveur Web en local".
Avant de commencer, créez au préalable une nouvelle base de données et notez l'identifiant de l’utilisateur et son mot de passe.
Puis, copiez simplement l'intégralité de l'archive dans votre dossier web.
Le dossier web est l'emplacement, sur votre serveur HTTP, où sont stockés les sites web que vous hébergez. Par exemple, si vous avez suivi la procédure "Installer un serveur Web en local", ce dossier devrait se situer à l'emplacement : C:\wamp\www\
Pour simplifier l'écriture de ce manuel, nous utiliserons les notations suivantes :
  • dossier web : pour indiquer le répertoire en question
  • url web : l'adresse internet associée à votre site Drupal
 
 
Maintenant que vos fichiers sont placés dans votre dossier web, vous pouvez dès à présent lancer votre navigateur internet préféré (Firefox, Internet Explorer, Safari, ...) et saisir url web dans la barre d'adresse.
Drupal est intelligent: Il détecte automatiquement que votre installation n'est pas configurée. Vous êtes donc redirigés automatiquement vers l’application d’installation sur url web/install.php?profile=default.
Une fois sur cette page, vous retrouvez le logo Drupal, et 2 éléments:
  • sur la gauche, un bloc avec la liste des opérations successives du processus d’installation.

sur la droite, "Choose language" suivi de 2 liens. Vous ne pouvez interagir qu'avec la partie de droite pour le moment. "Choose language" signifie "Choisissez la langue" de l’interface de l’installeur seulement.
Deux possibilités s'offrent à vous:
  • "Install Drupal in english" : installer Drupal en anglais
  • "Learn how to install Drupal in other languages" : apprendre comment installer Drupal dans d'autres langages
Choisir la seconde option.

Une page, toujours en anglais vous explique comment obtenir les traductions dans votre langue. Cliquez alors sur le lien "Determine if a translation of this Drupal version".
Une nouvelle page s'ouvre sur l'adresse traductions Recherchez la version de votre choix, intitulée "French translation" ("Traduction française"). Cliquez sur le lien "Download" ("téléchargement") à côté de la version Drupal que vous vous apprêtez à mettre en place.

 Ici encore, il s'agit d'une archive compressée.

Décompressez la et placez les fichiers qu'elle contient au même endroit que ceux de la distribution standard de Drupal. Si une alerte vous indique que des dossiers ou les fichiers existent déjà, ce n'est pas grave. Au besoin, autorisez le remplacement des fichiers.

Retournez sur votre page d'installation et actualisez la (touche F5 ou CTRL-R).

choose

Vous avez maintenant le choix entre:

    English (built-in) : installer en anglais
    French (Français) : je vous laisse deviner ;)

Cochez donc la seconde option et appuyez sur le bouton "Select language" (choisissez la langue). Vous remarquerez que la liste des étapes passe en français...

Deux groupes de questions sont affichés:

    Options de base (groupe d’options affiché)
    Options avancées (groupe d’options fermé)

Options de base

Options de base

    "Nom de la base de données": le nom de la base de données que vous avez créé auparavant pour ce site. Attention : Il ne s'agit pas de "MySQL" ou "PostgreSQL", mais bien du nom de la base dans laquelle seront placées les tables de données.
    "Nom d'utilisateur" : l’identifiant de l’utilisateur à qui vous avez donné l’accès à cette base de données.
    "Mot de passe" : le mot de passe qui permet d’accéder à cette base de données.

Options avancées

options avancees

Pour afficher ces options, cliquez sur le lien "Options avancées" : une nouvelle série de questions s'affiche :

    "Serveur de base de données" : par défaut "localhost" (le SGBD se trouve sur la même machine que le serveur HTTP), si votre base se situe sur un autre serveur, indiquez son adresse IP ou le nom fourni par votre administrateur.

    "Port": Par défaut vide (équivalent à 3306 pour MySQL). Si votre administrateur vous a indiqué un port différent de 3306, indiquez le ici.

    "Préfixe de table": Cette option (vide par défaut) est utile dans le cas où vous ne disposez que d'une seule base de données pour vos différents sites. Dans ce cas, indiquez par exemple le nom de votre site (sans espaces ni caractères spéciaux) ou tout autre appellation qui vous permettra de ne pas mélanger les tables de données des différentes applications utilisant cette base de données. Astuce: Si vous avez un doute, mettez un préfixe ("drupal_" par exemple), cela ne perturbera en rien votre installation et vous serez sûr de ne pas abîmer vos autres sites.

Validez la configuration de votre base de données en cliquant sur le bouton "Sauvegardez et poursuivre". Patientez, une barre de progression vous indique l'avancement.

    ATTENTION : Si la page se recharge au moment de la validation, sans indiquer de message d'erreur, il est possible que ce soit pour la raison suivante :

Il ne faut pas renommer le default.settings.php en settings.php mais bien avoir les 2 fichiers présents !